Centre de Consultations Psychologiques et Sexologiques Paris Nation

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Pourquoi consulter ?
Index de l'article
Les troubles psychologiques
Anxiété et phobies
Affirmation de soi
Troubles sexuels - Troubles des conduites alimentaires
Deuil pathologique
Accompagnement à la retraite
Toutes les pages

Anxiété, Angoisse et phobies

Tout le monde peut ressentir de manière ponctuelle de l’anxiété face à une situation difficile. Elle est utile lorsqu’elle nous aide à réagir rapidement face au danger. C’est un phénomène normal. Cependant lorsque cet état envahit le quotidien on  ne parle plus d’anxiété mais de troubles anxieux.

  • Les troubles anxieux se caractérisent par des symptômes tels que des vertiges, des nausées, des palpitations, des difficultés à respirer, des conduites d’évitement.
  • Le trouble de l’anxiété généralisée consiste en un état d’anxiété permanent. On peut alors parler d’un état de tension chronique, car l’individu ressent les symptômes d’anxiété à longueur de journée.
  • La phobie se caractérise par une crainte maladive et persistante d’une situation ou d’un objet précis. Conscient de l’objet de sa crainte, l’individu fait tout pour l’éviter.Le symptôme peut être vécu sur un mode obsessinnel et faire l'objet de ruminations douloureuses permanentes que rien ne rassure.

  • L'angoisse renvoie à une expérience psychologique intense faite d'un sentiment de perte de contrôle et d'imminence d'un danger grave. L'angoisse s'accompagne également de signes physiques en général plus important que pour l'anxiété. Elle est l'expression de conflits psychiques refoulés.

  • Le trouble panique se caractérise par des crises de panique répétées, de courte durée qui surviennent de façon subite et imprévisible. De peur de se retrouver dans une situation, un lieu où il serait difficile ou gênant de s’échapper si une crise survenait, l’individu soumis à ce genre de trouble peut développer une agoraphobie. Cette conduite d’évitement aura pour effet de réduire les déplacements et activités de la personne ou à ne sortir qu’accompagnée.

 

  • Symptôme de stress post traumatique

  • Un événement est « traumatique » lorsqu’une personne s’est trouvée confrontée à la mort, à la peur de mourir ou à de graves blessures, ou lorsque son intégrité physique ou celle d’une autre personne a été menacée. L'événement doit survenir de manière soudaine et imprévu. Cet événement doit également provoquer une peur intense, un sentiment d’impuissance, d'isolement ou un sentiment d'horreur. La gamme des événements traumatiques est large: violences sexuelles, exposition à des scènes de violence enfant, violence physique, attentat...

  • Qu’est-ce que le symptôme de stress post-traumatique  ?

  • Il s’agit d’un trouble qui peut apparaître à la suite d’un événement traumatique ou des années après. Une personne qui développe un trouble de stress post-traumatique présente trois grandes types de symptômes:

  • Elle revit continuellement la scène traumatique en pensée ou en cauchemar (symptômes de reviviscence).

  • Elle cherche à éviter – volontairement ou involontairement - tout ce qui pourrait lui rappeler de près ou de loin le trauma (symptômes d’évitement et d’engourdissement émotionnel). •

  • Elle est fréquemment aux aguets (symptômes d’hypervigilance) malgré l’absence de danger imminent

  • Est-ce courant de développer des troubles après avoir vécu un événement traumatique ?

  • Chez les personnes exposées à un événement traumatique, 9% ont développé un trouble de stress post-traumatique. Les taux peuvent varier en fonction du type d’événement et des caractéristiques de la personne exposée. Les femmes présentent un risque deux fois plus important que les hommes de développer un trouble de stress post-traumatique.